Hollow City – Miss Peregrine et les enfants particuliers – Ransom Riggs

Hello tout le  monde ! Aujourd’hui je reviens avec le tome 2 d’une saga extraordinaire : Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs aux éditions Bayard Jeunesse.

miss-peregrine-t-2-enfants-particuliers

Résumé :

Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres.
Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau…
Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.

Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d’enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats,
ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d’animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale…

Mon avis :

Cela fait depuis un moment que ce tome 2 traîne dans ma bibliothèque. Avant de le commencer je ne m’étais pas rendue compte à quel point ces enfants particuliers m’avaient manqué ! Mais une fois en leur compagnie, je n’ai pas pu les lâcher jusqu’à finir le livre. Jacob, Emma, Olive et les autres vivent à nouveau de nombreuses aventures. Ici, c’est la vie de leur ombrune, Miss Peregrine, qui est en danger. Ils devront alors faire preuve d’un grand courage face aux Estres et aux Creux pour venir à bout de leur mission.

Pour moi, ce livre a de nombreux points positifs. Tout d’abord nos enfants croiseront sur leur route de nombreux autres particuliers. J’ai vraiment adoré cela. Ces personnages donnent un souffle nouveau à l’histoire et j’avoue que peut être sans eux j’aurai fini par m’ennuyer. En effet, la partie que j’ai le moins apprécié dans ce roman est celle du début, quand les enfants de Cairholm sont entre eux. J’ai donc eu un peu de mal à entrer dans l’histoire mais une fois les premiers ”nouveaux particuliers” rencontrés, j’ai énormément accroché. De plus, les enfants entrent dans de nouvelles boucles, de nouvelles époques et cette multiplicité participe aussi à la dynamisation du roman.

Les enfants s’affirment de plus en plus et l’utilisation de leur pouvoir devient très intéressante. Là où dans leur boucle ces pouvoirs leur servait à s’amuser et à faire de la vie dans la boucle quelque chose de routinier et organisé, ici ces derniers deviennent une arme. Nous pouvons ainsi voir l’intelligence et la ruse des enfants pour que ces derniers soient le plus efficaces possibles. J’ai beaucoup aimé cette lente évolution de leur mentalité. Le courage est une des qualités essentielles de ces enfants qui, par la force des choses, ont tout de même été arraché à leur vie plutôt tranquille dans la boucle pour être en quelque sorte catapultés dans un monde sans foi ni loi où faire confiance à la mauvaise personne peuvent leur coûter la vie.

Ce roman comporte aussi un beau twist auquel je ne m’étais pas attendue. Je ne vous en dévoilerai pas plus, mais sincèrement foncez, cela en vaut le détour.

Comme vous l’aurez compris ce livre est un de mes coups de coeur du mois. Ce sont surtout les personnages qui m’ont tant fait accrocher à l’histoire. Ils sont attachants et touchants et on ne veux plus jamais les quitter. Pour moi, un bon livre est ce genre de livre où les héros nous accompagnent dans notre vie quotidienne, où on aimerait bien les croiser pour de vrai. Je rêverai de voir les particuliers entrer un jour chez moi !

Citations : 

” Cette idée me plaisait : que la particularité ne soit pas un manque, mais quelque chose en plus. J’aimais penser que l’on possédait quelque chose qui faisait défaut aux gens normaux, plutôt que le contraire., Que nous étions augmentés, et non diminués.”

”J’aurais aimé trouver les mots pour la réconforter. Lui dire que rire n’aggravait pas les choses, pas plus que pleurer ne les arrangeait. Cela ne signifiait pas que nous étions indifférents, ni qu’on avait oublié. Seulement que nous étions humains.”

 

Et vous avez vous lu ce livre ? Si oui qu’en avez vous pensé ? J’attend vos avis avec impatience !

 

Advertisements

2 comments

  1. vinushka64 · March 9

    J’ai également adoré ce tome, pour toutes les raisons que tu cites (perso, le 1 n’avait pas été un coup de coeur, mais le 2 oui). J’ai hâte de lire ton avis sur le 3 que j’ai beaucoup aimé niveau ambiance !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s