Nil – Lynne Matson

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous présente le premier tome de la trilogie Nil de Lynne Matson

Nil

Résumé :

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis :

Nil  est le premier roman que j’ai ouvert dans le cadre du Challenge de l’été 2017. Le résumé m’intriguait fortement. Cette idée d’une île sur laquelle on ne peut rester qu’un an m’a fortement poussé à ouvrir ce roman.

Suite à ma lecture de ce livre j’ai un avis plutôt mitigé. Dans l’ensemble, j’ai passé un très bon moment mais j’ai au premier abord eu du mal à entrer dans l’histoire. J’ai mis un petit bout de temps à réussir à m’attacher à Charley et ceci m’a un peu gâché le début de ma lecture. Mais petit à petit cela s’est arrangé.

Ce qui a fortement participé à mon plongeon dans ma lecture est l’île en elle même. Celle ci réserve à nos personnages de nombreuses surprises et une certaines tension s’installe ce qui nous pousse à tourner les pages, à vouloir savoir ce qui va se passer. Cette tension est quasi tout le temps présente et plus nous avançons dans l’histoire, plus nous nous posons des questions et nous demandons comment cela peut il bien finir.

Un autre gros point positif est l’alternance des points de vue entre Charley et Thad. Cela nous permet d’avoir une vision différente de l’île entre un habitant tout juste arrivé et un autre qui a presque finit son année. Cela donne un rythme plutôt agréable au livre.

Citations :

”Parce que des Charlie avec un ”i” et des Charly avec un ”y” il y en a plein. Mais toi, tu es unique”

”En espérant voir midi à sa porte, ou notre porte à midi.”

”Parce que la chance, ça n’existe pas sur Nil.”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s