Lettres à Stella – Iona Grey

Salut à tous ! Aujourd’hui je vais vous parler d’une romance historique : Lettres à Stella  d’Iona Grey !

Résumé :

À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n’a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s’empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d’amour d’un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n’a qu’une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s’accrocher sont les lettres qu’ils s’écrivent, promesses d’un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d’un avenir meilleur

 

Mon avis :

Dans un premier temps, il faut savoir que j’aime plus que tout les romans qui nous plongent à moitié dans une époque contemporaine et l’autre moitié dans une époque historique. Ici, le lien se fait grâce à des lettres que Jess, une jeune femme fuyant son petit ami violent, trouve dans la maison où elle trouve refuge. Comme elle, on va se retrouver passionnés et accrochés à l’histoire qui se tisse entre Stella et Dan durant la Second Guerre mondiale.

Comme souvent, j’ai beaucoup plus été happée par la partie de l’histoire se déroulant dans le passé. Mais petit à petit j’ai dérivé pour préférer arriver vers le présent.  Cette partie ci se fait de plus en plus touchante, pour culminer sur la fin mais il vous faudra lire le roman si vous souhaitez en savoir plus !

Pour conclure, je vous invite à vous plonger dans ce livre si vous aimez les romances historiques et que vous voulez passer un bon moment avec deux amoureux durant la Seconde Guerre.

Citations :

“Je t’ai promis un amour infini, à une époque où il m’était impossible de savoir si je survivrais une semaine de plus. Aujourd’hui, il semblerait que l’éternité touche à son terme. Pas un instant je n’ai cessé de t’aimer. J’ai essayé, pour ne pas perdre la raison, mais je n’ai jamais été près d’y parvenir, pas plus que je n’ai cessé un seul jour d’espérer.”

” J’ai acquis une sérieuse expertise sur la culpabilité et je suis parvenu à la conclusion que dans le registre des émotions elle rejoint, sur l’échelle des sentiments négatifs, la malveillance et la jalousie. Elle empoisonne le bonheur et nous pousse à croire que nous ne sommes pas assez bons, que nos actions et nos choix sont les mauvais. En tant qu’humains, nous sommes, il me semble, programmés pour essayer d’être heureux, et la culpabilité nous dit que cet instinct est mauvais. Je suis convaincu du contraire.”

“Certains jours, j’ai à peine l’impression d’être éveillé, et, étendu dans mon lit, dans un demi-sommeil, mes réminiscences sont si vives que je les crois presque réelles. Je suis alors de retour en Angleterre, avec l’escadron 382. Et avec toi.”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s