Le clan des Otoris- Tome 1 – Liam Hearn

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve avec le premier tome du Clan des Otori nommé Le silence du rossignol de Liam Hearn.

Otori

Résumé :

Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au sein d’une communauté qui condamne la violence. Mais cette communauté est victime de persécutions, et les habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes d’Iida. Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé dans un univers d’intrigues et de luttes violentes entre les clans de ce Japon féodal.

Mon avis :

Ce roman m’a longtemps été vanté par un ami avant que ce dernier ne me l’offre…Puis il est resté deux ans dans ma bibliothèque. J’avais décidé de le lire lors du club des noctambule ayant eu lieu en mai. En effet, je l’ai ouvert lors de la fin de ma nuit blanche et c’est ce que j’ai fais.

J’étais heureuse de me plonger de nouveau dans une intrigue fantastique avec de histoires de clans. J’ai eu un peu de mal au début avec les noms et les prénoms puisqu’ils sont présentés comme le veux la tradition asiatique, les noms de familles en premiers, ce qui lorsque l’on rencontre tous les personnages et essaie de comprendre qui à quel lien avec qui peut être source de confusion.( On retrouve cela dans les mangas, mais j’ai tendance à beaucoup me baser sur les images quand j’en lis et à avoir du mal à retenir les noms). Lorsque l’on passe outre cette micro difficulté, on se rend compte que les nombreux personnages sont intéressants et que les liens qui se tissent entre eux ont tous un potentiel énorme.

Je suis intrigué quant à la suite de cette saga car l’histoire n’a pas du tout pris le tournant que je pensais qu’elle prendrait. J’essaierai de me plonger rapidement dans le tome 2 qui promet d’être lui aussi riche en émotions et en revirements de situations.

 Citations :

“Même la fortune ou une haute naissance ne vous mettaient pas à couvert des coups du destin.”

“Que peut faire une femme dans ce monde d’hommes ? songea Kaede. Comment pouvons-nous nous protéger ? Y’a t’il quelqu’un au monde qui puisse veiller sur moi ?”

 

La Faucheuse – Neal Shusterman

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’un roman qui lors de sa sortie a beaucoup fait de bruit, il s’agit là de La Faucheuse de Neal Shusterman.

Faucheuse

Résumé :

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

Mon avis :

Quand La Faucheuse est sorti c’était LE livre qu’il fallait avoir dans sa PAL et qu’il fallait lire. Tout le monde disait avoir eu un coup de coeur pour cette histoire. Je crois bien que je n’ai lu aucun avis négatif sur celui ci. J’avoue avoir un peu été contaminée par cet engouement puisque je me suis jetée sur les rayons de la librairie la plus proche de chez moi pour avoir le livre, il me le fallait à tout prix dans ma PAL, je le rêvais avec sa jolie couverture dans la bibliothèque. Mais alors me direz vous, pourquoi ne faire qu’une chronique maintenant ? Tout simplement parce que je l’ai laissé prendre la poussière dans ma bibliothèque un peu ( trop ) longtemps. Au vu de l’enthousiasme que l’histoire a suscité j’avais peur d’avoir trop d’attente, de finir déçue. Puis j’avoue que à force de le voir partout j’ai eu une sorte de dégoût du roman, je n’avais plus envie de l’ouvrir.

Mais il y a maintenant deux semaines j’ai pris dans ma PAL de l’été ( oui je n’en suis toujours pas venue à bout…) cette petite brique qui ne demandait qu’à être ouverte. Et bien m’en pris. Parce que c’est un coup de coeur pour moi !

Commençons par ce qui me tiens à cœur : Les personnages. Citra et Rowan sont tous deux des adolescent dont la route va croiser celle du faucheur Faraday, qui les prendra alors sous son aile. J’avoue avoir eu beaucoup de mal avec Citra au début. Objectivement, je la trouvais bien construite, mais subjectivement elle m’agaçait. Pourtant, au fur et à mesure que l’histoire avançait je me suis pris d’affection pour elle , alors que au contraire je me méfiais de plus en plus de Rowan. L’auteur nous emmène un peu où il veut quand aux sentiments que sucitent ses personnages. Et c’est réussi, on ne le remarque pas.

Le personnages secondaires sont eux aussi très bien construits. Celui qui m’a le plus intriguée est Dame Marie. L’auteur nous livre des pages de journaux de bord des faucheur et, même avant de la rencontrer en chair et en os, je voulais tout apprendre d’elle.

Mais le plus fort dans ce roman, c’est le monde que Neal Shusterman a pu créer. La Mort n’est plus naturelle, ce sont les Faucheurs qui la donnent. L’auteur pose alors de nombreuses problématiques. Comment un Homme peut il donner la mort à un semblable ? Quelle règles sont à respecter ? Et qu’arrivent il à ceux qui les enfreignent ? On est prit dans les différents types de Faucheurs, on met notre morale à l’épreuve et on ne peut s’empêcher de se demander ”Et moi ? Comment je ferai dans ce cas là ?”

Au niveau de l’intrigue, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Il y a de nombreux rebondissements, et on a l’impression de ne jamais pouvoir réellement se reposer sur nos lauriers. Chaque fois que l’on sait quelque chose, un nouveau bouleversement arrive et nous met face à une nouvelle situation. Certains événements m’ont beaucoup plu , d’autres m’ont déçu mais j’avais tout de même toujours hate de m’enfoncer plus loin dans l’histoire. Je suis d’ailleurs très pressée de pouvoir lire le tome 2 !

Citations :

”Nous avons pour consigne de coucher sur papier non seulement nos actes, mais aussi nos ressentis, car il est impératif de montrer que nous avons des sentiments. Des remords. Des regrets. un chagrin incommensurable.
Parce que, si nous n’éprouvions pas toutes ces émotions, cela ne ferait-il pas de nous des monstres de la pire espèce ?”

 

Allô sorcières tome 1 : Viser la lune – Anne-Fleur Multon & Diglee

Salut à tous, aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du premier tome de Allô sorcières qui se nomme : Viser la lune.

Allo sorcieres

Résumé :

Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 13 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès !

Des vidéos sur l’astronomie, par Aliénor, aux conseils d’Itaï en jeu vidéo, d’Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté.

Quand Itaï se voit écartée d’un championnat d’e-gaming prétendument masculin, elles ont l’outil en main pour médiatiser l’affaire et lutter contre cette injustice !

Mon avis :

Je tiens d’abord à remercier Les éditions poulpes fictions pour l’envoie de cet e-book.

Ce roman est un petit brin de fraîcheur dans le paysage de la littérature jeunesse. Nous nous trouvons face à une héroïne, Aliénor qui en plus d’avoir un prénom trop classe est  pleine d’entrain et d’optimisme. Il y a de très nombreux points que j’ai apprécié dans ce livre. Tout d’abord le fait que ce dernier soit clairement féministe, proposant une réflexion sur le sexisme. Mais ce thème n’est pas le seul traité, on y trouve aussi le racisme, la confiance en soi ou encore le risque de s’exposer sur le net. Le fait que ces thèmes se retrouvent dans un livre qui vise un public jeune me rend plutôt contente. Je suis convaincue que c’est en sensibilisant les personnes le plus tôt possible que nous pouvons vraiment faire avancer la société.

Aliénor n’est pas le seul personnage à amener de la joie dans ce roman. En effet, chacune de ses amies sont des boules de bonheur et sont pétillantes à souhait. J’avoue avoir tout de même eu un peu de mal à repérer qui était qui. Je confondais souvent les noms, les origines ect.. Mais une fois habituée aux rôles de chacune on se laisse facilement porter par l’histoire.

J’ai aussi adoré les illustrations qui accompagnaient le texte. Le trait de Diglee est très joli et j’avoue hésiter à m’acheter le roman en version physique juste pour cela !

La fin a fait chaviré mon petit coeur en guimauve. Rien que pour cela je  vous lerecommande chaudement !

Citations :

”Ils étaient très fiers et impressionnés d’avoir une fille si drôle, si parfaite (bon d’accord j’en rajoute ! Et alors c’est moi qui raconte l’histoire non ? )”

”Etre raciste, ça voulait dire se croire meilleur que celui qui est différent de nous.”

Harry Potter And the Chamber of Secrets

Salut à tous ! Aujourd’hui je viens vous présenter une lecture qui je pense n’arrivera jamais à me lasser. Il s’agit de Harry Potter and the Chamber of Secrets.

HP2

Résumé :

Harry Potter’s summer has included the worst birthday ever, doomy warnings from a house-elf called Dobby, and rescue from the Dursleys by his friend Ron Weasley in a magical flying car ! Back at Hogwarts school of witchcraft and wizardry for his second year, Harry heard strange whispers echo through empty corridors- and then the attacks start. Students are found as though turned to stone….Dobby’s sinister predictions seem to be coming true.

Mon avis :

Il y a un an,je me suis dit que je lirai tous les Harry Potter en V.O. L’été dernier je m’étais attelée au premier et cette fois-ci me voilà avec le second tome à ouvrir dans le cadre du Challenge de l’été de Saefiel. En plus d’être une très grande partie de plaisir, ce roman m’a aidé à valider le challenge ‘Lire un livre dans une langue étrangère”.

J’ai été plus que contente de retrouver notre sorcier tant adoré ainsi que toutes la myriade de personnages qui l’entoure. J’ai adoré plonger un peu plus dans la vie des Weasley et découvrir le fonctionnement de la petite famille. Le débit du roman s’inscrit un peu dans le suite du premier. J.K Rowling semble encore poser certaines pierres à l’édifice qu’est sa saga. Mais petit à petit, l’auteur commence à installer une ambiance un tout petit peu plus menaçante que dans le livre précédent.

Il y a de nombreux points que j’ai plus qu’aimé dans ce roman. En premier lieu, je pourrai citer le fait que l’histoire est très vivante. Dans chaque chapitre, il se passe quelque chose qui nous donne envie de tourner les pages de plus en plus vite. De sorte qu’à chaque fin de chapitre on a envie d’aller encore plus loin. De plus, j’ai aussi aimé voir la façon dont J.K Rowling construit son intrigue. Connaissant la suite, je sais que dès ce livre-ci elle pose des éléments qui seront très importants dans la suite de la saga, ce à quoi, bien sûr, je n’avais pas fait attention lors de ma première lecture.

Malgré le fait que ce soit une relecture, j’ai encore réussi à être surprise par des points de l’histoire dont je ne me souvenais pas tant que ça. J’ai été agréablement surprise de redécouvrir le passé de certains personnages et les liens qui se tissent petit à petit entre eux.

Si vous hésitez à vous lancer dans cette lecture en V.O, je peux vous dire que l’anglais est très accessible. Les mots utilisés sont assez simples et les tournures de phrases ne sont réellement pas compliquées !

Pour conclure, je peux vous dire que retrouver ces héros qui ont bercés mon enfance et continuent de titiller mon imagination à été un très grand plaisir. Si ,comme moi, vous aimez cet univers, je ne peux que vous conseiller de vous laisser porter par cette oeuvre en V.O

Citations :

” It is our choices, Harry, that show what we truly are, far more than our abilities. ”

”When in doubt, go to the library”

”Hearing voices no one else can hear isn’t a good sign, even in the wizarding world.”

 

La cave – Natasha Preston

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous présente un ”thriller-jeunesse” que j’ai beaucoup apprécié : La Cave de Natasha Preston

La cave

Résumé :

Trèfle, un homme à la folie maniaque et meurtrière, séquestre Rose, Iris et Violette, trois filles, dans sa cave. Un jour, Summer croise la route de cet homme et ne rentre pas chez elle : il l’enferme dans sa cave et la rebaptise Lilas. Mais contrairement aux autres, Lilas ne compte pas accepter son sort jusqu’à faner.

Mon avis :

Encore une fois, j’ai découvert ce roman sur la blogosphère. J’ai tellement lu d’avis positifs que je ne pouvais que l’ouvrir pour mon Challenge de l’été 2017. De plus le résumé avait réussi à taquiner ma curiosité. Moi qui ne lis pas beaucoup de thriller j’ai trouvé l’intrigue plutôt glaçante et l’ambiance bien installée. L’auteur utilise des points de vue alternés ce qui nous plonge encore plus dans l’histoire. On assiste à la détention de Summer / Lilas mais aussi aux efforts désespérés de Lewis, son petit copain, pour la retrouver ou encore les pensées de Trèfle, le ravisseur.

Les chapitres qui m’ont le plus effarés sont bien sûr ceux où l’on retrouve Lilas dans cette cave. Nous assistons petit à petit à son endoctrinement. Elle qui paraissait pourtant bien forte devient alors incapable de se passer de ses co-détenues.

La construction de ces personnages est aussi intéressante. Les autres ”fleurs” paraissent tout d’abord fades, sans intérêt mais nous apprenons petit à petit à les connaîtres, les apprécier, elles et leur histoire.

Pour conclure, je peux dire que ce roman est hautement addictif. J’ai passé deux jours en compagnie de ces fleurs, dans cette cave et j’ai fortement prié pour qu’elles sortent de là en vie…

Citations :

”La solitude est pire qu’une maladie mortelle. Chaque jour qui passe, on s’efface un peu plus.”

”Il était trop calme et maître de lui. Je savais que, d’une seconde à l’autre, il se lâcherait. Un peu comme quand un chien joue avec un ballon de baudruche; on sait que ça va péter, même si on ne sait pas quand.”

 

Nil – Lynne Matson

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous présente le premier tome de la trilogie Nil de Lynne Matson

Nil

Résumé :

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis :

Nil  est le premier roman que j’ai ouvert dans le cadre du Challenge de l’été 2017. Le résumé m’intriguait fortement. Cette idée d’une île sur laquelle on ne peut rester qu’un an m’a fortement poussé à ouvrir ce roman.

Suite à ma lecture de ce livre j’ai un avis plutôt mitigé. Dans l’ensemble, j’ai passé un très bon moment mais j’ai au premier abord eu du mal à entrer dans l’histoire. J’ai mis un petit bout de temps à réussir à m’attacher à Charley et ceci m’a un peu gâché le début de ma lecture. Mais petit à petit cela s’est arrangé.

Ce qui a fortement participé à mon plongeon dans ma lecture est l’île en elle même. Celle ci réserve à nos personnages de nombreuses surprises et une certaines tension s’installe ce qui nous pousse à tourner les pages, à vouloir savoir ce qui va se passer. Cette tension est quasi tout le temps présente et plus nous avançons dans l’histoire, plus nous nous posons des questions et nous demandons comment cela peut il bien finir.

Un autre gros point positif est l’alternance des points de vue entre Charley et Thad. Cela nous permet d’avoir une vision différente de l’île entre un habitant tout juste arrivé et un autre qui a presque finit son année. Cela donne un rythme plutôt agréable au livre.

Citations :

”Parce que des Charlie avec un ”i” et des Charly avec un ”y” il y en a plein. Mais toi, tu es unique”

”En espérant voir midi à sa porte, ou notre porte à midi.”

”Parce que la chance, ça n’existe pas sur Nil.”

La case de l’oncle Tom – Elizabeth Harriet Beecher-Stowe

Salut à tous ! Aujourd’hui je reviens vers vous avec un livre traitant de l’esclavagisme nègre aux Etats-Unis, La Case de l’oncle Tom de Elizabeth Harriet Beecher-Stowe

La case de l'oncle tom

Résumé :

Dans l’Etat du Kentucky, au XIXème siècle. Mr Shelby est un riche propriétaire terrien. Chez lui, les esclaves sont traités avec bonté. Cependant, à la suite de mauvaises affaires, il se voit obligé de vendre le meilleur et le plus fidèle d’entre eux, le vieux Tom. Tom, qui s’est résigné à quitter sa famille, rencontre la jeune et sensible Evangeline Saint-Clare, qui incite son père à l’acheter. Un intermède heureux dans sa vie, mais qui sera de courte durée car il va être vendu une nouvelle fois…

Mon avis :

Ce livre est le plus vieux de ma PAL, je l’ai donc sorti pour le ”Bingo du printemps”. J’avais déjà tenté de le lire quand j’avais onze ans…autant dire que je n’avais pas compris grand chose au contexte historique et n’avais par conséquent pas accroché. Neuf ans après me revoilà donc avec ce livre entre les mains. Cette fois-ci il m’a paru beaucoup plus facile à lire.

J’ai passé un moment sympathique avec ce roman mais il ne m’a pas non plus laissé une très grande impression. Nous suivons deux types d’esclaves : ceux qui préfèrent s’enfuir comme Elisa et ceux qui font confiance à leur maître comme Tom. Aucun des personnages n’a vraiment fait battre mon coeur à part peut être Miss St Clare qui malgré son jeune âge fait preuve d’une grandeur de coeur immense.

Le style de l’auteur est quant à lui très fluide, facile à suivre. Je n’aurais pas été contre un peu plus de poésie.

Pour conclure, je dirai que ce livre se lit facilement. Je le trouve important historiquement parlant mais ce n’est pas une pépite littéraire malheureusement.

Citation :

” Dite vous bien Monsieur Georges qu’il y a une foule de choses heureuses que DIeu peut nous donner deux fois mais il ne nous donne qu’une mère”.

L’apprenti Epouvanteur de Joseph Delaney

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler d’une saga que j’ai découvert grâce à Marion reading book : L’épouvanteur de Joseph Delaney

epouvanteur T1

Résumé :

Septième fils d’un septième fils, Tom perçoit les ombres de ceux qui ont peuplé la terre et ressent la présence des êtres maléfiques. A treize ans, il doit quitter la ferme pour devenir l’apprenti de l’épouvanteur, chasseur de démons et sorcières. Commence alors pour lui une nouvelle vie, difficile. N’écoutant que son bon coeur, il va permettre la libération d’une sorcière particulièrement cruelle que son maître a enfermée dans un puits. Il aura alors à l’affronter à plusieurs reprises avant de la voir disparaître à tout jamais.

 

Mon avis :

J’ai passé un très bon moment avec ce livre. Cette saga me faisait de l’oeil depuis des années mais c’est la chronique  de Marion qui m’a réellement donné le déclic d’acheter et d’ouvrir le livre. De plus, le Bingo du printemps s’y prêtait puisque je l’ai entré dans la catégorie ”livre de poche”.

L’intrigue est plutôt plaisante, même si j’ai trouvé le début un peu long. L’arrivée d’Alice remettra un peu d’action là dedans. Le style est fluide, un peu facile mais il ne faut pas oublier que cela reste un roman jeunesse. Je pense que si je l’avais lu plus tôt et n’avais pas attendu d’avoir vingt ans pour cela j’aurai été quitte pour quelque frayeur. Maintenant, la peur n’était pas tant au rendez-vous mais plutôt un désir de savoir comment l’intrigue allait se nouer et se dénouer.

J’ai beaucoup aimé les personnages des sorcières. Je crois même qu’elles ont été mes préférées. Et j’espère bien les revoir bientôt dans un autre tome.

Cette chronique me paraît difficile à écrire car j’ai beaucoup aimé le livre, sans savoir réellement pourquoi. Une grande partie est je pense due à l’intrigue mais ne souhaitant pas vous spoiler je préfère juste vous dire d’aller ouvrir ce roman et de vous en faire votre avis.

Personnellement, je n’attend qu’une chose : ouvrir le second tome.

Citations :

” Pas d’apprentissage sans risque d’erreur”

” Il existe deux catégories d’êtres particulièrement sensible à la flatterie : les femmes et les gobelins. Ça marche à tous les coups.”

La saga Divergent de Véronica Roth

Salut à tous ! Ces deux dernières semaines j’ai été plongé.e dans une saga qui m’a plutôt pris au tripes : Divergent de Véronica Roth.

Divergent

Résumé du premier tome :

Cinq destins, un seul choix. Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver… Ou la tuer.

Mon avis :

Cela faisait un moment que je devais me plonger sur cette saga. Les films m’avaient beaucoup plu et je voulais découvrir la fin par l’intermédiaire des mots.

Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé ces romans. La façon dont Veronica Roth aborde ce monde post-apocalyptique, avec son système de factions, est vraiment intéressant. Sans vous spoiler, je vais me pencher rapidement sur chacun des tomes.

(Re)découvrir ce monde dans le tome 1 fut un grand plaisir. Tris est un personnage que j’ai beaucoup aimé suivre, son courage et sa témérité sont hors normes. Les personnages secondaires sont eux aussi plutôt bien construits et attachants. J’ai bien aimé Al, malgré le destin qui lui ai réservé. Le seul mais gros point noir de ce roman est l’histoire d’amour entre Tris et Quatre. Je l’ai trouvé totalement démotivée. Et, dans ce premier tome, elle ne m’a franchement pas interessé.e.

Dans le tome 2, cette histoire d’amour, a réussi a m’émouvoir un peu plus. C’est le livre que j’ai préféré. L’action est là, le stress aussi . Alors que nous avons des réponses aux questions que nous nous posons, d’autres sont soulevées encore et encore. La fin ne m’a donné qu’une chose, envie d’ouvrir le troisième tome et en finir avec toutes ces interrogations .

Le tome 3 m’a laissé un peu plus mitigé.e. Je l’ai trouvé plus long, plus rébarbatif. L’histoire entre Quatre et Tris devient de nouveau pesante sur plusieurs chapitres. Mais la fin vaut le coup. Cette dernière est un vrai ”crève-coeur” mais elle m’a fait fermer mon livre sur un ” Au final elle est chouette cette saga” alors que jusque là je tendais sur un petit ”M’ouais…”.

SI je devais faire une synthèse et une conclusion de mon avis je vous conseillerai tout de même d’ouvrir ces livres. Les personnages sont attachants, l’intrigue est plutôt sympa. J’ai réellement passé un bon moment avec cet univers.

Citations :

”Je crois aux actes de courage ordinaire, au courage qui pousse une personne à prendre la défense d’une autre.” C’est une belle pensée.”

”J’ai découvert que les gens sont constitués de multiples couches de secrets. On croit les connaître, les comprendre, mais leurs motivations nous restent toujours cachées, enfouies au fond de leur cœur. On ne peut jamais savoir qui ils sont vraiment. Mais on peut parfois décider de leur faire confiance”

”Parfois, le courage c’est juste de serrer les dents contre la souffrance, et de s’efforcer d’avancer au jour le jour,lentement,vers une vie meilleure”

 

Le tome 1 entre dans mon Bingo du printemps dans la catégorie ” Un livre avec une femme forte”.

La princesse des Ménines de Sophie de la Villefromoit

Salut tout le monde ! Aujourd’hui je viens vers vous pour vous parler d’un roman illustré que j’ai reçu dans ma box de Once Upon a Book du mois de mars. Il s’agit de La Princesse des Ménines de Sophie de la Villefromoit aux éditions Seuil jeunesse.

La princesse des menines

Résumé :

Au moment où Velasquez peint Les Ménines, l’infante Marguerite a 5 ans. C’est elle qui est promise à la succession de son père sur le trône d’Espagne. Malgré son jeune âge, la petite princesse a appris à se plier à mille obligations pour tenir son rang. Mais quand, un an plus tard, naît un petit frère, la voilà détrônée. Alors que la fillette, jalouse, commet une grosse bêtise, elle va finalement trouver, grâce à ce petit frère, un peu d’enfance, de tendresse et de liberté

 

Mon avis :

Quelle bonne surprise de trouver cet album dans la box ! Je ne le connaissais pas du tout mais comme beaucoup de monde j’ai déjà entendu parler du tableau des Menines de Velasquez.

L’album contient en son sein un mini livre qui explique de nombreux secrets sur ce tableau. J’en connaissais un mais les trois autres m’ont agréablement surpris.e. Cela fait toujours du bien à notre culture générale !

Cet album nous conte l’histoire de Marguerite infante d’Espagne qui vit très mal l’attention que tout le monde porte à son petit frère, destiné au trône puisqu’il est un héritier mâle. A travers une histoire touchante, l’auteur aborde le thème de la jalousie entre frère et soeur mais aussi celui de ce lien d’amour tout de même si spécial.

Je le mettrai bien entre les mains d’enfants qui attendent un nouveau venu à la maison, où dont la venue du tout petit est mal vécue. Cela pourrait amorcer un dialogue, et faire comprendre de nombreuses choses à l’enfant.

Les dessins sont par ailleurs magnifiques avec parfois des doubles pages qui ne sont que cela; Je vous laisse plutôt regarder par vous même :

17554704_1834242103516285_1329991966_n

17495988_1834242293516266_2023022229_n

Cet album entre dans le cadre de mon challenge ”Bingo du printemps ”dans la case ”Joker”

Bisous à vous !