Borderline tome 1 – Sissie Roy

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous parle de Borderline de Sissie Roy !

Borderline

Résumé :

“Je ne veux pas mourir… Je ne veux pas vivre… Je veux seulement cesser d’avoir mal… “
Lou, atteinte de troubles de la personnalité, ressent la moindre émotion avec beaucoup plus d’intensité que les autres.
Incapable d’accepter sa maladie, elle fait de son propre quotidien un véritable enfer.
Mais sa rencontre inattendue avec Jarred Dwyer va changer sa vision de la vie et de sa maladie.
Seulement, ce dernier cache un lourd secret qui pourrait remettre en question leur relation…
Parviendra-t-il à la sauver de ses démons ?

Mon avis :

Lorsque j’avais quitté le roman The Fire de Brittainy C.Cherry, je m’étais posé une question : pourquoi est ce que ce sont toujours les personnages masculins qui sont torturés et autodestructeurs ? A croire que les femmes ne pouvaient pas l’être…Et c’est là que je suis tombée sur Borderline. Ca, se fut le premier argument qui me fit ouvrir ce livre. Le second fut le traitement de la maladie borderline ( ou trouble de la personnalité limite) dans une oeuvre de fiction. Cela ne se trouve pas beaucoup et j’étais curieuse de voir comment l’auteur allait traiter ce thème.

On va donc plonger dans le quotidien de Lou, une jeune mannequin atteint de trouble de la personnalité limite. Celle-ci m’a directement beaucoup plu et piqué ma curiosité. J’ai rapidement plongé dans le roman attachée à ce personnage.

J’ai aussi été touchée par le personnage d’Ethan, meilleur ami de Lou, qui est là pour elle dans les meilleurs comme les pires moments. L’évolution de celui-ci et de ses liens avec Lou sont très intéressants et je n’ai pu m’empêcher de ressentir de la peine pour lui. Le second personnage masculin, et le plus important pour Lou, Jarred, est lui aussi émouvant par son histoire et sa patience envers la jeune fille.

En clair, j’ai aimé ce roman grâce aux personnages qui sont très attachants.

Je ne connais pas parfaitement la maladie borderline, mais j’ai eu l’impression que l’auteur n’éxagérait pas tellement les réactions du personnage principal…jusqu’à un certain point dans l’histoire. Nous en venons là à ce qui m’a le plus déplu. Environ un quart de pages avant la fin, j’ai commencé à trouver que Lou suréagissait beaucoup trop. Je sais que cette maladie n’est pas facile à vivre et que les personnes qui la portent ont cette tendance ci mais là…La fin m’a laissé un peu déçue et j’ai fermé le livre un peu mitigée. Le roman avait pourtant si bien commencé…

Je tâcherai de lire le second tome car je suis curieuse de voir comment les histoires de Lou et Jarred s’arrangeront, mais j’espère vraiment que ce léger goût amer que j’ai ressenti en fermant ce premier livre s’estompera bien vite.

Citations :

” As tu déjà été si triste que ton corps tout entier en devenait douloureux ?”

” Je suis comme les sables mouvants, si tu marches avec moi, tu t’enfonces.”

”Car pour moi, il n’y a qu’une faute de frappe entre je t’aime et je t’abime.”

Advertisements

Eirielle : Un monde nouveau – Claire Josserand

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de Eirielle : Un monde nouveau de Claire Josserand.Eirielle

Résumé :

” Elle a fait naître ce sentiment en moi, celui que j’ai fui toute ma vie. Elle, la princesse d’Eirielle, ennemie des yaonies, de ce que je suis… Pourrais-je outrepasser mes émotions et accomplir cette grande destinée qui m’a été prédite ? “

Mon avis :

J’ai découvert ce roman et son auteur sur instagram et étant très curieuse j’avais profité d’une promo sur Amazon Kindle pour acheter le premier tome de cette saga. Malheureusement ce livre m’a plutôt  déçue.

De base, l’idée d’une autre planète et d’un monde nouveau est plutôt originale. J’ai beaucoup aimé cette idée de peuple écolo qui s’inquiète de ce que pourraient faire les humains à leur planète.

Mais là où le bât blesse c’est le style. Celui-ci n’est pas fluide et, même s’il s’agit d’une ado de 16 ans qui parle, aurait eu du mérite à être plus soutenu. En général, j’ai aimé l’idée d’un point de vue alterné entre Océane et Nicolas mais parfois celui-ci me dérangeait, notamment quand le point de vue reprenait exactement les évènements passés dans le chapitre précédent pour les re-raconter mais avec la version de l’autre protagoniste. Cela peut donner un joli effet quand cela est bien mené, mais ici il s’agissait plutôt d’une redite plutôt maladroite.

Par contre, j’ai été agréablement surprise de rencontrer certains dessins lorsqu’on découvre Eirielle. Cela apporte un petit plus à l’histoire.

Malgré cela, la fin m’a intriguée et je pense que j’achèterai le second tome pour voir comment l’histoire d’Océane et de Nicolas finira

Citations :

”Tu vas l’aimer à la façon des humains ! Tu vas l’aimer passionnément, ressentir du manque quand elle ne sera pas là, tu seras mal les jours où tu ne la verras pas. Tu auras peur pour elle, constamment, car elle ne sais pas se défendre comme toi tu pourrais la défendre. Elle t’envoutera, te transformera en légume, te manipulera, te fera faire ce qu’elle désire”.

Les étoiles de Noss Head 3, Accomplissement – Sophie Jomain

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous retrouve avec la suite de l’histoire sur notre loup-garou préféré et sa petite copine rousse ! Je parle bien sûr des Étoiles de Noss Head tome 3 de Sophie Jomain

NH3

Résumé :

« Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

Mon avis :

En ouvrant ce roman j’avais peur de ne pas réussir à me glisser de nouveau dans cette histoire. Ce qui était arrivé à Hannah m’avait pourtant à la fin du second tome donné envie de continuer mais je craignais de me lasser des personnages et que l’histoire finisse par tourner en rond. Je me suis vite vue rassurée en entrant facilement dans l’intrigue. Il faut dire que le style de Sophie Jomain est fluide et nous permet de nous imprégner de son roman rapidement.

Sachez-le au début de ce tome, j’ai détesté Leith. Et j’avoue en avoir été un peu triste…Je m’étais attaché à ce personnage mais ici, ses réactions m’ont au début plutôt déçue. Il se rattrape un peu au fil des pages mais il n’a pas fait papillonner mon coeur comme auparavant. Hannah a elle aussi recommencé à m’agacer. Je trouve ses réactions souvent bien puériles et ai l’impression que malgré tout ce qui lui arrive elle ne gagne pas grand chose en maturité….

Ce que j’ai plutôt aimé dans ce livre ci, c’est de rentrer dans la vie des anges noirs. Jusque là, on avait eu de nombreuses informations sur eux mais ici Hannah vit avec eux. Par conséquent je me suis plus attachée à Darius ou encore à ses deux frères complètement craquants. J’ai aussi beaucoup apprécié de voir revenir en force le personnage de Gwen, humaine dont j’avais tant aimé le caractère dans le premier tome.

Je me doutais par contre un peu de la fin qui me laisse un goût plutôt mitigé. J’attend vraiment de voir ce que le nouvel état d’Hannah donnera dans les derniers tomes. Mais je ne me lancerai pas tout de suite dans la lecture de ceux-ci. Je n’en ressent pas le besoin immédiat. Même si l’histoire de Sophie Jomain est agréable à lire, j’avoue avoir fait une overdose de lecture loup-garouesques et vampiresques de sorte que j’ai toujours peur de me lasser des personnages…

Malgré tout, ce roman est plus qu’agréable à lire et les personnages restent attach(i)ants. Là encore leur histoire est pleine de rebondissements qui vous feront tourner les pages avec rythme.

Citations :

”Il se leva et frotta son cou, là où je l’avais mordu.
-Ça te fait mal? m’enquis-je.
Il me tendit la main et m’aida à me relever. Un sourire en coin s’afficha sur son beau visage.
-Non. Mais c’est la première fois que je me fais niaquer! Enfin, depuis que je suis un ange noir.
-Sérieusement?
-Ben, qu’est-ce que tu crois? Que je suis un garde-manger ambulant!”

”C’est la dixième fois en trois mois que je dois faire changer les fenêtres de cette baraque ! Vous croyez quoi ? Que ça semble complètement normal à un vitrier de réparer des fenêtres toutes les deux semaines alors qu’elles ne donnent même pas sur la rue ? Qu’est-ce qui est supposé faire autant de dégâts, hein ? Une météorite ?”

””La vie est un vaste échiquier, petite fille, nous ne sommes que des pions”

 

Harry Potter And the Chamber of Secrets

Salut à tous ! Aujourd’hui je viens vous présenter une lecture qui je pense n’arrivera jamais à me lasser. Il s’agit de Harry Potter and the Chamber of Secrets.

HP2

Résumé :

Harry Potter’s summer has included the worst birthday ever, doomy warnings from a house-elf called Dobby, and rescue from the Dursleys by his friend Ron Weasley in a magical flying car ! Back at Hogwarts school of witchcraft and wizardry for his second year, Harry heard strange whispers echo through empty corridors- and then the attacks start. Students are found as though turned to stone….Dobby’s sinister predictions seem to be coming true.

Mon avis :

Il y a un an,je me suis dit que je lirai tous les Harry Potter en V.O. L’été dernier je m’étais attelée au premier et cette fois-ci me voilà avec le second tome à ouvrir dans le cadre du Challenge de l’été de Saefiel. En plus d’être une très grande partie de plaisir, ce roman m’a aidé à valider le challenge ‘Lire un livre dans une langue étrangère”.

J’ai été plus que contente de retrouver notre sorcier tant adoré ainsi que toutes la myriade de personnages qui l’entoure. J’ai adoré plonger un peu plus dans la vie des Weasley et découvrir le fonctionnement de la petite famille. Le débit du roman s’inscrit un peu dans le suite du premier. J.K Rowling semble encore poser certaines pierres à l’édifice qu’est sa saga. Mais petit à petit, l’auteur commence à installer une ambiance un tout petit peu plus menaçante que dans le livre précédent.

Il y a de nombreux points que j’ai plus qu’aimé dans ce roman. En premier lieu, je pourrai citer le fait que l’histoire est très vivante. Dans chaque chapitre, il se passe quelque chose qui nous donne envie de tourner les pages de plus en plus vite. De sorte qu’à chaque fin de chapitre on a envie d’aller encore plus loin. De plus, j’ai aussi aimé voir la façon dont J.K Rowling construit son intrigue. Connaissant la suite, je sais que dès ce livre-ci elle pose des éléments qui seront très importants dans la suite de la saga, ce à quoi, bien sûr, je n’avais pas fait attention lors de ma première lecture.

Malgré le fait que ce soit une relecture, j’ai encore réussi à être surprise par des points de l’histoire dont je ne me souvenais pas tant que ça. J’ai été agréablement surprise de redécouvrir le passé de certains personnages et les liens qui se tissent petit à petit entre eux.

Si vous hésitez à vous lancer dans cette lecture en V.O, je peux vous dire que l’anglais est très accessible. Les mots utilisés sont assez simples et les tournures de phrases ne sont réellement pas compliquées !

Pour conclure, je peux vous dire que retrouver ces héros qui ont bercés mon enfance et continuent de titiller mon imagination à été un très grand plaisir. Si ,comme moi, vous aimez cet univers, je ne peux que vous conseiller de vous laisser porter par cette oeuvre en V.O

Citations :

” It is our choices, Harry, that show what we truly are, far more than our abilities. ”

”When in doubt, go to the library”

”Hearing voices no one else can hear isn’t a good sign, even in the wizarding world.”

 

Bilan de l’été !

Salut à tous ! Le 31 août vient d’arriver, septembre va débarquer. Les vacances sont bientôt terminées et une nouvelle rentrée est sur le point de débuter. Dans les souvenirs de vacances, je range aussi tous les livres qui m’ont accompagné durant ces deux mois. J’ai fini 14 livres. Et à ce jour j’ai 4 lectures en cours.

Je n’ai eu presque que des bonnes lectures. The Fire est un réel coup de coeur. Arsène Lupin est la bonne surprise de l’été, je ne pensais pas être aussi subjuguée par ce personnage. J’ai eu une tout petite déception avec Eirielle où j’ai eu beaucoup de mal avec le style de l’auteur…

J’ai aussi acquis de nombreux livres qui ont rejoint ma PAL. Il y a tout d’abord ceux obligatoires pour la nouvelle rentrée mais aussi ceux qui me faisait de l’oeil depuis un moment…

Participant au challenge de l’été, je pensais lire et écrire  beaucoup plus durant mes vacances. Mais ce bilan me convient tout de même car j’ai passé un bon été que ce soit d’un point de vue livresque ou personnel !

J’espère que vous avez vous aussi passé un bon été et que vous avez pu découvrir de nombreux personnages et histoires ! N’hésitez pas à m’en parler !

The Fire – Brittainy C. Cherry

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous présente The Fire de Brittainy C. Cherry.

The fire

Résumé :

Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi.

Mon avis :

Ayant adoré  ”The Air he Breathes”, il était naturel que j’achète ”The Fire”. Il s’avère que ce tome a traîné plus longtemps que je ne le pensais dans ma PAL mais je voulais être sûre d’être dans de bonnes dispositions pour apprécier ce roman. J’attendais au plus profond de moi qu’il touche mon coeur au plus profond, autant voire plus que le premier livre.

D’habitude, quand j’ai d’aussi forte attente je suis souvent déçue. Mais ici, ce n’est vraiment pas le cas. Ce livre est plus qu’un coup de coeur. Brittainy C. Cherry manie les mots avec tant de finesse, tant de justesse qu’elle ne peut que nous toucher.

Là encore, il est question de personnages torturés, que la vie n’a pas épargné. Logan n’a pas une vie de famille facile et des démons plus que présents. Ses seules lumières dans sa vie sont Alyssa, sa meilleure amie et Kellan, son frère. Mais là encore, ces relations ne sont pas faciles. Je me suis vraiment attachée à ces trois personnages, même si au début j’avais beaucoup de mal avec Alyssa. Mais la jeune fille a réussi à me toucher au final elle aussi. Les personnages secondaires sont aussi très bien construits. Il y a ceux qu’on adore et ceux qu’on déteste mais aucun ne nous laisse indifférents.

Comme dans le premier tome de la saga, j’ai encore relevé de très nombreuses citations qui ont su me toucher en plein coeur et m’émouvoir au possible.

Pour conclure, je ne peux que vous conseiller de lire ce livre. Je peux dire qu’il a été LE coup de coeur de l’été et j’espère que vous l’aimerez aussi !

Citations :

” Il s’est avéré que chez soi n’était pas un lieu, c’était un sentiment que vous procuraient les êtres à qui vous teniez le plus, un sentiment de paix qui éteignait les incendies de votre âme”

” Je n’arrête pas de penser à toi. Pas seulement maintenant, je veux dire tout le temps. Le matin, l’après-midi, le soir, tu es dans mes pensées. Je n’arrête pas de penser à t’embrasser non plus. Je n’arrête pas de penser à t’embrasser lentement. Il faut que ce soit lent. Parce que plus c’est lent, plus cela dure longtemps. Et je veux que ça dure.”

” La clé, c’est de ne pas écouter ce que disent les autres. Les gens ont toujours des opinions sur les vies qu’ils ne vivent pas eux-mêmes.”

Mes romances de l’été 2017

Salut à tous ! Nous voilà à la fin du mois d’août, l’été touche presque à sa fin ( même si j’espère qu’il durera un peu…. Qui dit été, dit saison idéale pour lire mon genre de prédilection au bord de la piscine ou plutôt de l’Atlantique pour moi. J’ai aujourd’hui décidé de vous parler de quatre romances assez courtes que j’ai presque enchaîné les unes à la suite des autres. Il s’agit donc de Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçon d’Emily Blaine , de Si seulement…la vie s’apprenait dans les romans d’amour de Kristan Higgins, de Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielmann et de Keep Calm and Love me de Catherine Kalengua. ( Pour les résumés cliquez sur les liens qui vous emmèneront vers les fiches LivreAddict)

Ce que j’apprécie avec ce genre de livres c’est qu’ils ont le don de me vider la tête tout en faisant papillonner mon petit coeur d’artichaut. Ces derniers ont par ailleurs complètement réussi leur mission. Celui qui m’a touché droit au coeur est Demain est un autre jour. J’ai trouvé tellement original cette idée de liste des rêves à réaliser. Brett évolue tellement dans cette histoire que j’ai fermé le roman avec un petit pincement au coeur. Mais la relation qui m’a le plus touché est celle d’Abby et Garette dans Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons. Celle-ci est pleine d’embûches et les deux héros ne s’aident franchement pas entre eux. Mais ils sont emplis de tellement de bonheur et d’humour qu’ils n’ont pu que me faire rayonner. Dans cette même optique d’amour un peu vache, on trouve la relation entre Lina et Sawann dans Keep Calm and Love me. Celle-ci aussi m’a convaincu par sa fraîcheur même si ces personnages m’ont tout de même moins marqués que ceux cité précédemment. Dans Si seulement…la vie s’apprenait dans les romans d’amour les deux personnages féminins ont réussi à me toucher au début mais j’ai quelque peu fini par les trouver l’une comme l’autre agaçantes et mon intérêt pour l’histoire a sensiblement baissé au cours de ma lecture…

Citations :

” J’ai toujours en moi une petite fille qui sommeille” Demain est un autre jour

” Personne ne doit être désolé pour quelque chose hors de contrôle, c’est stupide et culpabilisant” Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons

”Pourtant je n’en démordais pas : l’amour était le sel de la vie” Keep calm and love me

” Quelle idiote je suis de tomber si éperdument amoureuse d’un homme qui n’a cessé de me répéter qu’il ne voulait pas s’engager” Si seulement..La vie s’apprenait dans les romans d’amour.

La cave – Natasha Preston

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous présente un ”thriller-jeunesse” que j’ai beaucoup apprécié : La Cave de Natasha Preston

La cave

Résumé :

Trèfle, un homme à la folie maniaque et meurtrière, séquestre Rose, Iris et Violette, trois filles, dans sa cave. Un jour, Summer croise la route de cet homme et ne rentre pas chez elle : il l’enferme dans sa cave et la rebaptise Lilas. Mais contrairement aux autres, Lilas ne compte pas accepter son sort jusqu’à faner.

Mon avis :

Encore une fois, j’ai découvert ce roman sur la blogosphère. J’ai tellement lu d’avis positifs que je ne pouvais que l’ouvrir pour mon Challenge de l’été 2017. De plus le résumé avait réussi à taquiner ma curiosité. Moi qui ne lis pas beaucoup de thriller j’ai trouvé l’intrigue plutôt glaçante et l’ambiance bien installée. L’auteur utilise des points de vue alternés ce qui nous plonge encore plus dans l’histoire. On assiste à la détention de Summer / Lilas mais aussi aux efforts désespérés de Lewis, son petit copain, pour la retrouver ou encore les pensées de Trèfle, le ravisseur.

Les chapitres qui m’ont le plus effarés sont bien sûr ceux où l’on retrouve Lilas dans cette cave. Nous assistons petit à petit à son endoctrinement. Elle qui paraissait pourtant bien forte devient alors incapable de se passer de ses co-détenues.

La construction de ces personnages est aussi intéressante. Les autres ”fleurs” paraissent tout d’abord fades, sans intérêt mais nous apprenons petit à petit à les connaîtres, les apprécier, elles et leur histoire.

Pour conclure, je peux dire que ce roman est hautement addictif. J’ai passé deux jours en compagnie de ces fleurs, dans cette cave et j’ai fortement prié pour qu’elles sortent de là en vie…

Citations :

”La solitude est pire qu’une maladie mortelle. Chaque jour qui passe, on s’efface un peu plus.”

”Il était trop calme et maître de lui. Je savais que, d’une seconde à l’autre, il se lâcherait. Un peu comme quand un chien joue avec un ballon de baudruche; on sait que ça va péter, même si on ne sait pas quand.”

 

Ma mémoire est un couteau- Laurie Halse Anderson

Salut à tous ! Je vous présente aujourd’hui Ma mémoire est un couteau de Laurie Halse Anderson.

Ma memoire est un couteau

Résumé :

Cela fait cinq ans que Hayley Kincain vit en nomade, ne pouvant poser nulle part son bagage, car son père, Andy, fuit les démons qui l’assaillent depuis qu’il est revenu de la guerre d’Irak. Pourtant ils reviennent dans leur ville natale pour que Hayley reprenne une vie scolaire normale. Ce fragile équilibre repose sur la capacité du père à guérir de son syndrome post-traumatique.

Mon avis :

Depuis que j’ai entendu parler de ce roman, j’ai envie de l’ouvrir. Laurie Halse Anderson avait su me transporter avec Je suis une fille de l’hiver et j’avais beaucoup d’espérance pour ce livre ci. Je pensais que le sujet du PTSD, ou Stress post traumatique, saurait me toucher.

J’ai été plutôt déçue par mon expérience. Je n’ai que très peu réussi à rentrer dans l’histoire. Les personnages n’ont pas su me toucher et j’ai trouvé l’intrigue plutôt longue. Je n’ai pourtant pas besoin qu’il se passe une action différente à chaque page avec un suspens intense mais là… Le quotidien de la jeune fille m’a paru plutôt insipide à lire. Seule la fin à commencé à me toucher. J’ai fermé le livre en me disant que ce n’était pas si mal. Mais il aura fallu de nombreuses pages avant cela…

Le style de Laurie Halse Anderson est par contre agréable à lire, elle sait trouver les mots pour parler des pathologies sans tomber dans un pathétique tire larme, ce qui est plus que louable et ce qui fait clairement du bien à lire.

Ma chronique est plutôt succincte mais cette histoire m’a laissé un drôle de goût en bouche. Je ne l’ai pas détesté mais ne suis pas pour autant sûre de l’avoir aimé… Je vous conseillerai tout de même de tenter de votre côté de l’ouvrir par curiosité.

Citations :

”J’avais mis mes écouteurs, mais pas de musique dedans. J’avais besoin d’entendre le monde, mais je ne voulais pas que le monde sache que je l’écoutais. ”

Nil – Lynne Matson

Salut à tous ! Aujourd’hui je vous présente le premier tome de la trilogie Nil de Lynne Matson

Nil

Résumé :

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis :

Nil  est le premier roman que j’ai ouvert dans le cadre du Challenge de l’été 2017. Le résumé m’intriguait fortement. Cette idée d’une île sur laquelle on ne peut rester qu’un an m’a fortement poussé à ouvrir ce roman.

Suite à ma lecture de ce livre j’ai un avis plutôt mitigé. Dans l’ensemble, j’ai passé un très bon moment mais j’ai au premier abord eu du mal à entrer dans l’histoire. J’ai mis un petit bout de temps à réussir à m’attacher à Charley et ceci m’a un peu gâché le début de ma lecture. Mais petit à petit cela s’est arrangé.

Ce qui a fortement participé à mon plongeon dans ma lecture est l’île en elle même. Celle ci réserve à nos personnages de nombreuses surprises et une certaines tension s’installe ce qui nous pousse à tourner les pages, à vouloir savoir ce qui va se passer. Cette tension est quasi tout le temps présente et plus nous avançons dans l’histoire, plus nous nous posons des questions et nous demandons comment cela peut il bien finir.

Un autre gros point positif est l’alternance des points de vue entre Charley et Thad. Cela nous permet d’avoir une vision différente de l’île entre un habitant tout juste arrivé et un autre qui a presque finit son année. Cela donne un rythme plutôt agréable au livre.

Citations :

”Parce que des Charlie avec un ”i” et des Charly avec un ”y” il y en a plein. Mais toi, tu es unique”

”En espérant voir midi à sa porte, ou notre porte à midi.”

”Parce que la chance, ça n’existe pas sur Nil.”